About me / À propos de moi

Education:
• 2003 to 2007: Political sciences and Oriental studies (BA) at Ruhr-Universität Bochum. Bachelor Thesis on “Failing States:
Understanding, Explaining and Possible Approaches”. Key interests: International Politics, political regimes in the Middle East
• 2008 to 2010: International Relations and Foreign Aid (MA) at Universit t Duisburg-Essen. Master-Thesis on “Stabilisation of an Authoritarian Rule: The Case of Azerbaijan”. Key interests: Research on Peace and Conflict, Theories of Development, Democratisation
• Currently: Doctorate at the Faculty of History of the Ruhr-Universit t Bochum (“The Kurdish uprisings in Turkey of the 1920s and 30s”)

Research interests:
• History of modern Turkey
• Violence policies in nation and state building
• Turkish and Kurdish nationalisms
• Kurds in Turkey

PhD project:
“The Kurdish Uprisings in Turkey during the 1920s and 1930s”
The conflict between the Turkish State and the Kurdish population is one of the crucial factors in the history of Turkey until now. Political debates and decisions in many, quite different fields from education to foreign affairs can be traced back to the “Kurdish Matter”. Furthermore, the conflict is of significance for the historical development and the current situation of the entire Middle East due to Kurdish populations in many countries. There they have produced relevant actors, besides in Turkey also, for example, in Syria and Iraq. By analysing its history, the thesis will widely improve the understanding of the current conflict between the Turkish State and the Kurdish population. So far both political and scientific approaches to the “Kurdish Matter” have focused on the present without developing a historical framework. So far connections between the ‘homogenisation’ policies of the Turkish State and the Kurdish uprisings in the 1920s and 1930s have been neglected including their possible implications on the actual political situation. Contrary to that the dissertation centres its historical analysis on the 1920s and 1930s as a crucial stage for the development of the Turkish national state and its ties and relations to the Kurdish population.

Publications:
• (as editor) Kampf um Kobane – Kampf um die Zukunft des Nahen Ostens. edition assemblage, Münster 2015.
• Nelkenrevolution reloaded? Krise und soziale Kämpfe in Portugal. edition assemblage, Münster 2013.
• Aserbaidschan – ein autoritärer Rentierstaat? Politik und Ökonomie unter dem Aliyev-Regime. Optimus Verlag, Göttingen 2013.

http://www.idg.rub.de/personen/Kuepeli.html.en


À propos de la personne :
2003 à 2007 : Sciences politiques et orientales (Bachelor) à l’Université de la Ruhr à Bochum. Sujet de la thèse : « Effondrement des États – Modèle explicatif et approches de solutions » (1,3).
Principaux centres d’intérêt : Politique internationale, systèmes politiques du Proche-Orient
2008 à 2010 : Relations internationales et politique de développement (Master) à l’Université de Duisburg-Essen. Sujet de la thèse : « Stabilisation des pouvoirs autoritaires : l’exemple de l’Azerbaïdjan ».
Principaux centre d’intérêt : Recherche sur la paix et les conflits, théories du développement, démocratisation
Actuellement : Doctorat à la faculté d’histoire de l’Université de la Ruhr à Bochum (« Les soulèvements kurdes en Turquie des années 1920 et 30 »)

Principaux sujets de recherche :
• Histoire de la Turquie moderne
• Politiques de violence dans la construction des nations et des États
• Nationalismes turcs et kurdes
• Les Kurdes en Turquie

Projet de dissertation :
« Les soulèvements kurdes en Turquie des années 1920 et 30 »
Le conflit entre l’État turc et la population kurde constitue un des facteurs décisifs qui détermine l’histoire et le présent de la Turquie. Les débats politiques et les décisions prises dans un très grand nombre de domaines allant de la politique de formation jusqu’à la politique extérieure ramènent à ce qu’on appelle « la question kurde ». En outre, le conflit revêt une grande importance pour l’évolution historique et la situation actuelle de l’ensemble du Proche- et du Moyen-Orient. Et ce notamment du fait qu’il y a des groupes ethniques kurdes dans de nombreux États et que ces derniers ont produit des actrices et acteurs politiquement pertinents dans de nombreux États, comme par exemple, outre la Turquie, la Syrie et l’Irak.
La dissertation traitera de l’histoire du conflit entre la Turquie et la population kurde et apportera ainsi une contribution décisive à l’histoire des conflits actuels. Le monde politique et le monde scientifique se concentre en effet jusqu’à présent, à propos du « conflit kurde », sur la phase historique actuelle sans perspective historique. C’est ainsi que les relations existant entre la politique d’homogénéisation de l’État turc et les « soulèvements1 » kurdes dans les années 1920 et 1930 n’ont pas reçu un éclairage suffisant et que les effets possibles de cette évolution sur la situation politique présente n’ont pas été pris en compte. C’est ici au contraire que les années 1920 et 1930 ont été, en tant que phase décisive pour le développement de l’État national turc, placées au centre de l’analyse historique de l’évolution de l’État national turc et de sa relation avec la population kurde.

Publications :
• (en tant qu’éditeur) Kampf um Kobane – Kampf um die Zukunft des Nahen Ostens. edition assemblage, Münster 2015.
• Nelkenrevolution reloaded? Krise und soziale Kämpfe in Portugal. edition assemblage, Münster 2013.
• Aserbaidschan – ein autoritärer Rentierstaat? Politik und Ökonomie unter dem Aliyev-Regime. Optimus Verlag, Göttingen 2013.

Publications en ligne :

Türkischer Nationalismus in Deutschland: Gemeinschaft und Identität im Migrationskontext (ufuq.de, 19. November 2015)
Machterhalt um jeden Preis (Rosa-Luxemburg-Stiftung, Dezember 2016)
Drohende Alleinherrschaft in der Türkei (Rosa-Luxemburg-Stiftung, März 2017)
Das Präsidialsystem in der Türkei: Nach dem Vorbild der USA? (Bundeszentrale für politische Bildung, 11. April 2017)

http://www.idg.rub.de/personen/Kuepeli.html.fr